Dettes

Dette et taux d'endettement

En milliards et en % du PIB

Dette et taux d'endettement

En 2019, la dette brute a été réduite de 2,5 milliards, pour s’établir à 96,9 milliards. Cette diminution est principalement imputable à la réduction des emprunts (- 4,0 mrd), un emprunt de 5,8 milliards en termes nominaux ayant dû être remboursé en 2019. En raison de l’important afflux de fonds, seule une partie des titres de créance arrivés à échéance a été remplacée. Par contre, les engagements envers les assurances sociales de la Confédération (+ 0,5 mrd), les fonds de tiers en gérance (+ 0,5 mrd) et les créances comptables à court terme (+ 0,3 mrd) ont augmenté. Exprimé en pour-cent du PIB, le taux d’endettement brut a été ramené de 14,4 à 13,9 %.

La dette nette correspond à la dette brute déduction faite du patrimoine financier. La dette nette a reculé de 8,2 milliards en 2019, pour s’établir à 54,8 milliards. Parallèlement au recul de la dette brute, le patrimoine financier s’est accru de 5,7 milliards. Cet accroissement s’explique par l’augmentation importante des liquidités et des placements à court terme (+ 7,8 mrd), due avant tout au niveau élevé des rentrées fiscales. En revanche, les créances (- 0,5 mrd) ainsi que les placements financiers à court et à long terme (- 0,6 mrd et - 0,9 mrd) ont régressé.

Downloads

Dernière modification 26.03.2020

Début de la page

https://www.efv.admin.ch/content/efv/fr/home/finanzberichterstattung/bundeshaushalt_ueb/schulden.html