Dettes

Dette et taux d'endettement

En milliards de francs et en % du PIB

En 2021 également, les mesures prises pour endiguer la pandémie de COVID-19 ont engendré des besoins de financement élevés. La Confédération a couvert ces derniers en augmentant ses emprunts (+ 4,9 milliards), tout en réduisant son patrimoine financier (- 1,0 milliard). Les besoins de financement restants ont été couverts grâce au niveau élevé des recettes fiscales, découlant notamment du fait que les remboursements sollicités en 2021 au titre de l’impôt anticipé sont demeurés faibles. La dette brute s’est par conséquent accrue, atteignant 108,6 milliards (+ 5,0 milliards). La dette nette (qui correspond à la dette brute moins le patrimoine financier) a augmenté de 6,0 milliards pour s’établir à 76,1 milliards.

La dette brute comprend les engagements courants ainsi que les engagements financiers à court et long termes. Dans le premier cas, il s’agit avant tout des engagements envers les contribuables et les cantons et, dans le second cas, de titres de créance sur la Confédération (emprunts et créances comptables à court terme).

La dette nette correspond à la dette brute déduction faite du patrimoine financier. Si nécessaire, ce dernier pourrait être utilisé pour amortir la dette.

Données

Downloads

Dernière modification 08.06.2022

Début de la page