Dettes

Dette et taux d'endettement

En milliards et en % du PIB

Dette et taux d'endettement

En 2020, la Confédération emploie les liquidités dont elle dispose et accroît sa dette afin de financer les vastes mesures décidées pour faire face à la pandémie de coronavirus. Selon les estimations actuelles, la dette brute augmentera de 8,7 milliards en 2020 pour atteindre 105,6 milliards. Pour se financer, la Confédération privilégie les créances comptables à court terme, dont la courte échéance présente l’avantage de fournir une certaine souplesse (+ 9 milliards). Dans l’ensemble, le volume des emprunts reste constant. La dette nette s’accroît d’un montant de 21,0 milliards du fait des nouveaux emprunts (+ 8,7 milliards) et compte tenu de la réduction du patrimoine financier (- 12,3 milliards). Ce dernier diminue en raison de la réduction des liquidités pour un montant de 15,7 milliards et compte tenu de la hausse des placements financiers à long terme (+ 3,4 milliards).

La dette brute devrait continuer de s’accroître; une hausse de 4,1 milliards est ainsi prévue au budget 2021 et de 1,3 milliard pour l’année 2022 du plan financier. Le niveau de la dette brute devrait ensuite légèrement fléchir, la diminution de l’encours des créances comptables à court terme étant plus importante que les nouveaux emprunts effectués. La dette nette restera plus ou moins stable, malgré un niveau élevé.

Downloads

Dernière modification 27.08.2020

Début de la page

https://www.efv.admin.ch/content/efv/fr/home/finanzberichterstattung/bundeshaushalt_ueb/schulden.html