Covid-19: répercussions sur les finances fédérales

24.06.2020

La pandémie de Covid-19 a de profondes répercussions sur les finances fédérales. Grâce à son faible niveau d’endettement public, la Suisse bénéficie toutefois d'une bonne situation financière.

La crise du coronavirus a des effets sans précédent sur les finances fédérales, et ce dans différents domaines. Le Conseil fédéral a déjà adopté plusieurs crédits supplémentaires et soumis au Parlement deux annonces tardives concernant le budget 2020. Le tableau ci-dessous présente les mesures prises en lien avec la pandémie et qui engendrent des dépenses ou nécessitent des prêts en faveur des entreprises, des travailleurs salariés et des indépendants.

Tableau: mesures de la Confédération (en millions de francs)

État des données: 24.06.2020

Du côté des recettes, une baisse est attendue aux titres de la TVA, de l'impôt fédéral direct et de l'impôt anticipé. L'évolution des recettes dépend fortement de la conjoncture, c'est pourquoi elle est entourée d'incertitudes élevées. Les prévisions de recettes sur lesquelles le budget 2021 sera fondé seront établies d'ici à la fin du mois de juin.

Grâce au faible niveau de l’endettement public, la Suisse et, en particulier, la Confédération, jouissent d'une bonne situation financière. Le frein à l’endettement a été conçu de manière à offrir la souplesse requise pour que des dépenses supplémentaires importantes puissent être engagées dans des situations exceptionnelles. Il prévoit ainsi une exception pour les situations non maîtrisables telles que les graves récessions, les catastrophes naturelles, les conflits armés et d'autres événements exceptionnels. Cette exception permet à la Confédération de réagir avec souplesse face à une situation de crise et d'empêcher ainsi que l'exécution ordinaire des tâches ne soit compromise.

Dernière modification 25.06.2020

Début de la page